UA-67727204-1 UA-67727204-1


14/05/2012

Une cérémonie pas comme les autres et empreinte d’une émotion particulière

P1020277.JPG

Le monument aux morts abondamment fleuri par les enfants et les autorités.

La commune d’Homps a vécu une cérémonie de 8 mai à la fois traditionnelle mais aussi exceptionnelle. Mme le Maire, Anna Alrang, a lu le message du secrétaire d’Etat. Les enfants de l’école primaire ont déposé des fleurs au pied du monument au soldat inconnu situé près de l’église St Michel. Une très belle gerbe de fleurs a été déposée également par Mme le Maire et le représentant des anciens combattants.

 

La cérémonie s’est ensuite poursuivie par deux discours particuliers et la lecture et le chant des partisans. Mme le Maire a exprimé toute son émotion, à l’initiative de Monsieur Clément, d’inaugurer , « une plaque en vue d’honorer nos anciens combattants et surtout nous rappeler de ne jamais oublier ceux qui ont payé le prix, souvent de leur vie, qui ont vécu l’horreur, l’insupportable, la guerre au quotidien, et aussi pour tous ceux qui ont résisté que ce soit comme soldat, résistant, et pour les justes qui ont agit dans l’ombre ».

 

C’est au nom de ce devoir de mémoire que le Conseil Municipal a soutenu financièrement  le projet pédagogique mené par les professeurs et les élèves d’une classe de 3ème du collège Joseph Anglade de Lézignan-Corbières. Ce travail intitulé « Histoire, Mémoire et Récit » a été de transcrire le récit du sauvetage de Paula Tattmar, jeune femme juive sauvée de la Shoah par le couple Agnès et Lucien Bertrand, d’anciens boulangers de Lagrasse. La brochure « Quiconque sauve une vie, sauve l’univers tout entier » a été remise aux anciens combattants présents.

 

La Complainte du Partisan a été écrite à Londres en 1943 par Emmanuel d'Astier de la Vigerie (surnommé "Bernard" dans l'armée des ombres) et par Anna Marly pour la musique. Ce « Bernard » était le chef du réseau Sud. C’est en 1943 que Joseph Kessel écrit le Chant des Partisans qui devient l'hymne aux mouvements de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale. Leonard Cohen lui redonna vie en 1969, dans une adaptation en langues anglaise et française. Trois enfants ont lu le texte original de la Complainte et Martine Roger a chanté a capella le refrain bien connu du Chant des Partisans.

La plaque commémorative issue du Chant des Partisans.P1020262.JPG