UA-67727204-1 UA-67727204-1


02/08/2016

Une nouvelle équipe à la tête du restaurant Le Foudre

DSC_7295.JPGFranck, Corentin, Maxime, et Christine Morel : la belle équipe prête à vous recevoir chaleureusement.

Franck et Christine Morel ont repris le flambeau après le départ de Yannick et Nadège Brial qui ont tenu Le Foudre pendant plus de trois ans.  

Après une première inauguration sympa le 10 juin dernier, le restaurant s’est ouvert le 1er juillet 2016. Franck Morel a investi les fourneaux avec son fils Corentin. Christine Morel et Maxime assure le service en salle. En matière de salle, c’est surtout la terrasse qui fait le plein par ces beaux jours d’été. 

Franck est très attaché à une cuisine basée sur les produits locaux et régionaux et sur une cuisine « faite maison ». Le menu du midi est à 14€50 en semaine. Deux autres menus sont à 19€ et à 29€, et bien sûr la carte est toujours disponible présentant viandes et poissons, et favorisant toujours les produits frais du marché. 

Le restaurant Le Foudre est ouvert tous les jours, midi et soir (sauf les mardis et jeudis midi). Il se situe au coin de la Route du Lac et de l’Impasse du Carretal. Parking en face Avenue du Minervois.

21/12/2015

De l'art de bien tailler les ceps de vigne

homps,chai minervois,asavpa,alliance minervoiseTailleurs et juges rassemblés devant la vigne servant au concours.

C’est ce samedi 5 décembre que 47 tailleurs de vigne se sont rassemblés au lieu-dit Rodez, entre Olonzac et Homps, du côté de l’écluse de Homps, sous le contrôle de plusieurs juges. Les tailleurs et tailleuses étaient majoritairement des départements de l’Aude et de l’Hérault, mais certains sont venus du bordelais ou de PACA. La vigne taillée a été prêtée aimablement par Jean Corné.  

Ce concours, qui a lieu à travers toute la France d’année en année, est organisé sous la houlette de la Chambre d’Agriculture, l’ASAVPA, la MSA, l’Alliance Minervoise, et les Celliers d’Onairac.  

Après la taille, tous les viticulteurs se sont retrouvés au Chai de Homps quai des Tonneliers pour un exposé sur les lieux et l’histoire du Canal du Midi utilisé pour le transport des vins. Une dégustation de quatre types de vins du Minervois a eu lieu et s’est terminée par un Muscat de St Jean du Minervois en présence de Mme Valérie Dumontet, représentant le département de l’Aude. 

La proclamation des résultats a eu lieu en la salle Brassens à Olonzac. Le premier prix va à Loïc BURILLO et le premier prix dame est allé à Angela Coccodi (Homps).

15/01/2015

Notre factrice a pris une retraite bien méritée

DSC_5517.JPGClaudine Autier et son légendaire fourgon jaune.

Qui ne connaît Claudine, la factrice du village ? Claudine Autier commence sa carrière à La Poste en 1986. Elle est affectée à la poste de Lézignan-Corbières où elle réside. Elle devient itinérante et couvre bientôt Homps et ses alentours : Sérame, Escouto Can Plaou, le Clos de Bacchus, et Jouarres, depuis 10 ans. Argens s’y rajoute il y a 18 mois.  

Claudine a toujours été très proche des gens, appréciée pour son sourire, son efficacité, sa gentillesse, sa serviabilité, et les petits services rendus aux grand-mères dont Claudine était parfois la seule visite de la journée.  

 

Claudine a pris sa retraite ce 31 décembre 2014 à 64 ans et après 29 ans de bons et loyaux services à La Poste. Elle a l’intention de reprendre le vélo et de s’occuper de ses deux petites-filles domiciliées dans la Montagne Noire. Bonne retraite Claudine, bien méritée. Le village te regrettera ! 

13/07/2014

Les vignes fortement impactées par le grêle

DSC_5140.JPGLaurent et Benoît Bourrel constatent les impacts de grêle sur les grappes qui ne seront pas vendangées car trop abîmées.

L’Alliance Minervoise hompsoise compte 400 viticulteurs. Après l’averse de grêle du dimanche 6 juillet, 60 viticulteurs ont vu leurs vignes saccagées entre 80 et 100%. Autrement dit, sur 3000 Ha environ, 600 Ha sont touchés, soit quelques 15%. 

 

Parmi ces viticulteurs qui ont pratiquement tout perdu, les frères Laurent et Benoît Bourrel qui doivent renoncer à vendanger 16 Ha de viorne, des vignes jeunes de cinq ans environ. C’est d’autant plus dommage que les vendanges étaient programmées vers le 20 août. La grêle a tout détruit à 40 jours du début des vendanges. 

 

Au-delà du manque à gagner de cette année, la récolte de 2015 accusera un déficit de 25% environ. C’est donc un dommage qui va se répercuter sur plusieurs années. En quelques  minutes, beaucoup de travail a été anéanti. La première chose à faire est de cicatriser les plaies du cep et des sarments à l’aide d’un traitement à base de cuivre. Et espérer que les ceps repartiront. Mais les blessures sont profondes et les plants auront du mal à reprendre après ce traumatisme.

 

De mémoire de viticulteur hompsois, un tel désastre dû à la grêle n’a pas d’écho dans les cinquante dernières années. 10 à 15% des viticulteurs sont assurés contre la grêle qui n’est pas reconnue comme catastrophe naturelle. Les indemnités serviront à couvrir les frais de remise en état mais le manque à gagner et le travail anéanti ne se rattraperont pas.

05/02/2014

Le marché du vendredi s’installe au Mille Club

DSC_4292.jpg

Un début timide qui ne demande qu’à se développer avec le temps.

La municipalité a répondu au vœu des hompsois et hompsoise en ouvrant le parking de la salle polyvalente Mille Club à des producteurs, commerçants, et artisans locaux pour un marché hebdomadaire convivial et local.

 

Première édition ce vendredi 31 janvier, par un beau soleil d’hiver un peu frisquet malgré tout. Trois commerçants se sont installés courageusement : un producteur de fruits et légumes bio, offrant aussi une épicerie fine, une crémière, et un marchand de vêtements. Un pépiniériste manquait à l’appel, en panne de camion !

 

La population n’a pas boudé son plaisir : au compte-gouttes, mais régulièrement, à pied ou en voiture, les unes et les autres ont fait leurs achats entre 9 et 12h ce vendredi. La municipalité a offert café chaud et pâtisseries réconfortantes à tout un chacun : commerçants et acheteurs. Mme le Maire, Anne Alrang, et deux de ses adjointes étaient présentes tout la matinée. L’occasion de recueillir leurs impressions et de répondre à la demande. Ainsi, il serait souhaitable d’ajouter un volailler, un poissonnier, un boulanger, etc. Nul doute que le marché s’étoffera au fil du temps. Renseignements en Mairie au 04 68 91 22 07.

 

Ce marché représente aussi une excellente occasion de rencontrer amis et connaissances en partageant à la fois les courses hebdomadaires et un arrêt café.

DSC_4304.jpg

26/01/2014

Le terroir et le patrimoine au cœur des échanges

pour-sceller-cette-nouvelle-amitie-les-partenaires-etaient_384842_516x343.jpg

Pour sceller cette nouvelle amitié, les partenaires étaient accueillis par le Chai Minervois au Quai des Tonneliers à Homps. PHOTO/F.P

Le Pays de Balagne en Corse et les Pays vignerons audois ont décidé d’unir leurs forces pour développer leurs atouts en matière de tourisme patrimonial et de circuits courts.

Tout faire pour rapprocher consommateurs et producteurs, telle est l’ambition affichée du Groupe d’action locale des Pays Vignerons (1) : portée par le Pays Corbières Minervois, cette structure met l’accent sur les circuits courts, la promotion et la commercialisation des produits agricoles, l’accueil des visiteurs dans les exploitations... De son côté, le Pays de Balagne en Corse a tout mis en œuvre pour développer le tourisme patrimonial autour de ses sites à visiter. Il était donc temps pour les deux Pays de se rencontrer afin d’échanger et tirer les enseignements de leurs expériences respectives.

Des économies complémentaires

L’échange est devenu possible grâce aux fonds européens destinés à la coopération entre les divers Groupes d’action locale. Ainsi, récemment, les Audois sont partis à l’assaut du Pays de Balagne avant de recevoir leurs homologues corses. Ces derniers ont visité la Ferme côté producteur à Narbonne, découvert le fonctionnement de la plateforme de distribution Saveurs du Languedoc-Roussillon, la vitrine du Cru Minervois au quai des Tonneliers à Homps, les démarches Sud de France et Pays Cathare, les assiettes et les cafés de Pays, mais aussi l’abbaye de Lagrasse, la Maison de la Truffe à Villeneuve-Minervois... Les économies liées au terroir et au patrimoine étant complémentaires, les acteurs des deux Pays ont semble-t-il beaucoup à partager. "Par le passé, nous avons tenté d’autres rapprochements avec le Jura, l’Italie... Mais c’est difficile de trouver un territoire qui nous correspond. Or, nous avons beaucoup de choses en commun avec le groupe des Pays vignerons. Ce que nous avons découvert ici s’inscrit dans la stratégie que nous voulons développer", a confié Attilius Ceccaldi, président du Pays de Balagne.

Plusieurs pistes de coopération ont été évoquées comme des échanges pratiques autour des signalétiques des villages, une route des saveurs, des opérations collectives... Nul doute que les deux entités sauront pérenniser ce nouveau lien et faire fructifier les échanges. D’ailleurs, il ne serait pas impossible d’accueillir une délégation corse lors de la prochaine foire de Promaude !

1 : Le groupe d’action locale des Pays vignerons rassemble le Grand Narbonne, le Pays carcassonnais, le Pays Corbières Minervois, le Pays touristique Corbières Minervois, l’association Promaude et la Chambre de commerce.

21/10/2013

Les vendanges se terminent, le vin nouveau est déjà là !

DSC_3956.JPG

Le ballet des bennes pleines à ras bord à Jouarres.

A la cave de Jouarres, le ballet des tracteurs qui déposent les vendanges de Cabernet-Sauvignon (rouge) a commencé. Les derniers dépôts se feront d’ici la fin de la semaine. Le Cabernet-Sauvignon est un cépage noble par excellence arrivé à maturité et qui sera élevé en fut de chêne français destiné à l'exportation. Les conditions climatiques exceptionnelles dues au froid printanier ont causé un retard de 3 à 4 semaines dans les vendanges cette année. Belles vendanges néanmoins, un rien plus en quantité que 2012.

 

Au même moment, le vin nouveau est arrivé à l’Alliance Minervoise à Homps. Comme de coutume, c’est le 3ème jeudi d’octobre que la dégustation à lieu. Malgré pratiquement 3 semaines de retard dans les vendanges, la cave a tenu à respecter la tradition. C’est à midi pile ce jeudi 17 octobre, que les Hompsois ont été invité à goûter le vin nouveau. Un blanc Sauvignon goûteux et frais, et un rouge léger. Pas de rosé encore à ce stade. Les habitants n’ont pas boudé leur plaisir.

 

Une belle affluence à la cave d'Homps pour déguster le vin nouveau.

DSC_3963.JPG