UA-67727204-1 UA-67727204-1


08/09/2016

Tastes en Minervois : le succès ne se dément pas

DSC_7375.JPGDe nombreux visiteurs se pressent à l’entrée.

Pour sa deuxième édition, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands. 

Du 3 au 4 septembre, les tentes pointues se sont réinstallées sur la plaine près du port de Homps. Comme l’année dernière, les tentes couvraient les préparations des quatre chefs cuisiniers, des 80 caves à vins et domaines, et quelques autres. La scène musicale était entourée de transat sympa, et les jeux en bois de Ludule ont attiré les petits et les grands. 

La presse a abondamment décrit en long et en large cet événement. Quelques statistiques : une surface doublée par rapport à la première édition de 2015, et surtout plus du double de visiteurs : 5000 la soirée du samedi 3 septembre et quelques 2000 pour la journée du dimanche 4 septembre. Un succès plus que confirmé pour cette deuxième édition. 

Un bémol : la sécheresse et la chaleur (34-35°C) ont causé quelques malaises et indisposé les participants, sans parler de la poussière. Malheureusement ou heureusement, pas trop de vent, donc pas de grandes envolées de poussière. On pourrait regretter que l’entrée n’aie pas été dirigée vers le village évitant ainsi de partager le chemin jusqu’à l’entrée avec la poussière soulevée par les voitures qui se dirigeait vers le parking improvisé devant l’entrée.

Les jeux en bois de Ludule remportent toujours le même succès.

DSC_7378.JPG

30/08/2016

Edit’Eaux a fait escale au port de Homps

DSC_7368.JPGLa Näïade amarrée au quai des Tonneliers à Homps.

La péniche « La Naïade » a fait escale au quai des Tonneliers du 26 au 28 août.

Edit’Eaux est une exposition itinérante à l’occasion des 350 ans du Canal du Midi (liaison entre 2 mers : l’Atlantique et la Méditerranée). Mais cet anniversaire est aussi celui du 20ème de l’inscription du Canal du Midi sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. Rappelons que France3 a réalisé une émission sur le sujet diffusée en juin dernier. 

Les voies navigables de France (VNF) ont donc affrété La Naïade pour informer la population des bords du Canal du Midi par une exposition présentée dans les cales de la péniche. En partenariat avec France 3 et l’Institut national de l’Audiovisuel (INA), des films, téléfilms, reportages, retracent la vie du canal, des bateliers, et des éclusiers sont présentés à bord. L’itinéraire parti de Toulouse est arrivé jusqu’à Béziers et s’est arrêté à Homps sur le chemin du retour vers Toulouse : une navigation de fin juin à fin septembre. 

L’exposition présente des panneaux relatant l’Edit de 1666, édit royal autorisant à Pierre-Paul Riquet la construction du canal des deux mers, ainsi qu’une fresque chronologique de l’histoire du canal. C’est effectivement « toute une histoire » que la construction de ce canal avec les moyens techniques de l’époque (il y a 350 ans). Son classement n’était que logique tant cette œuvre d’art mérite d’être protégée.  

Pour les retardataires, La NaÏade sera amarrée à Bram du 2 au 4 septembre, et à Negra du 9 au 11 septembre.

L’exposition est présentée dans les cales de manière très didactique.

DSC_7366.JPG

11/07/2016

Exposition d’art abstrait contemporain au Chai

DSC_7263.JPGLes quatre artistes peintres : Serge Sarrat, Viviane Martinolle, Alban Pédrola, et Marie Bariseel (de gauche à droite).

Ne manquez pas cette exposition de peinture abstraite contemporaine présentée à la galerie en surplomb du Chai à Homps au quai des Tonneliers jusqu’au 22 juillet. 

Alban Pédrola, peintre professionnel et professeur de peinture à la Maison Gibert à Lézignan- Corbières, présente ses œuvres et celles de trois élèves : Marie Bariseel, Viviane Martinolle, et Serge Sarrat. 

Des styles et des couleurs différents, des œuvres abstraites et d’autres plus subtilement figuratives, des formats variés et des signatures inattendues, cette exposition présente néanmoins une certaine unité. La technique utilisée est celle de la peinture acrylique, au pinceau ou au couteau, à l’éponge ou aux doigts tout simplement. 

A voir sans hésitation jusqu’au 22 juillet.

10/02/2016

Georges Maurel dédicace son roman à la mairie

DSC_6673.JPGGeorges Maurel dédicace son livre « A l’Unisson ».

Georges Maurel, exploitant agricole de la vigne, 1er adjoint au maire, Claude Bourrel, de 1983 à 1995, bien connu à Homps, a écrit un roman, dit « sentimental », publié chez EdiLivre à Paris. Intitulé « A l’unisson », c’est l’histoire d’un couple séparé qui se retrouve après une dizaine d’années et se raconte.  

Georges Maurel, âgé de 88 ans, a déjà noirci quelques cahiers d’autobiographie. Il a repris la plume pour écrire ce roman de 192 pages, dense, vivant, qui se situe aussi bien à Gruissan qu’aux Antilles ou à La Réunion.  

L’auteur a dédicacé son roman dans les locaux de la Maire de Homps jeudi 4 février. On peut se le procurer chez Casino à Olonzac au prix de 16€50. Bon vent à cet auteur. Peut-on attendre un second opus ?

09/01/2015

La Calino visite neuf crèches dans le Gers

DSC_5665.JPG

Tout le groupe réunit à Peyrecave.

Départ aux aurores pour une quarantaine d’adhérents et d’amis de La Calino. Destination : la Lomagne gersoise, canton de Miradoux. Traditionnellement, depuis 20 ans, neuf villages rivalisent d’originalité pour présenter des crèches à thème. Cette année, il s’agissait de la bande dessinée. Autour d’une crèche traditionnelle, se déploient les temps forts de la bande dessinée : Peter Pan, A la claire fontaine, Hansel et Gretel, le livre de la jungle, le bon roi Dagobert, le petit chaperon rouge, Sinbad le marin, Ali Baba et les 40 voleurs, et Il était une bergère.  

Un parcours fléché de près de 80 km sous la conduite d’un guide local, a permis aussi à La Calino de visiter des églises attenantes et leurs crèches, et de partager un déjeuner typiquement gersois. 

 

Cette excursion de décembre clôturait le programme de l’année en beauté. Déjà, une excursion aux Baux de Provence est prévue fin 2015 pour visiter la plus grande crèche du monde.  

20/11/2014

14-18 : Un spectacle poignant

DSC_5475.JPG

Tous les comédiens sur scène pour un final haut en couleurs.  

14-18… La fin d’un monde. La compagnie « L’Histoire en Spectacle » a offert aux hompsois une évocation émouvante de la Grande Guerre.

Le Maire, Anne Alrang, a introduit le spectacle, offert par la municipalité, devant une salle du Mille Club pleine à craquer d’adultes mais aussi d’enfants et d’adolescents. Le spectacle était total : 17 comédiens sur scène, des extraits de films de cinéma, des prises de vue des comédiens dans une véritable tranchée, le tout accompagné de bruitages parfois assourdissants lors de l’évocation de l’artillerie.   

L’action se passe dans un village du Midi. Les fils et les maris partent à la guerre qui devait être courte : rendez-vous dans deux mois à Berlin ! On sait que la « boucherie » a duré plus de quatre ans. Mais la censure militaire occulte l’horreur des tranchées racontées par les soldats. Cinq familles présentes sur scène perdront qui un mari, qui un fils, qui une fille infirmière. Un seul soldat blessé reviendra pour témoigner. Les scènes se succèdent à un rythme soutenu : les familles, les soldats, les Etats-Majors français et allemand, la censure militaire, et une chanteuse qui reprend les refrains de l’époque. Le tout ponctué de films d’époque et récents. 

 

Bravo aux comédiens, au metteur en scène, aux techniciens du son et de l’image, et aux costumiers. Les applaudissements n’ont pas manqué pour exprimer l’émotion des spectateurs devant cette mise en scène soignée et cette évocation particulièrement réaliste. 

24/09/2014

Homps : village-étape sur le Camin Romieu

DSC_5341.JPGBernard Cauquil remet à Daniel De Smet la copie de ce document ancien.

La Chapelle romane, érigée au IXème siècle sur les fondations d’une église plus ancienne, a depuis été une halte systématique des pèlerins en route vers Rome puis vers Compostelle. Nommée St Etienne, elle est ensuite dédiée à St Michel.

Les associations Le Chaudron Minervois, le Comité Départemental de Randonnée Pédestre de l’Aude, et Camins se sont unis pour organiser une balade de deux jours au départ de Bize-Minervois, via Agel, Mailhac, Aigne, Beaufort, Olonzac, Homps, et se terminant à Azille, les 12 et 13 septembre.

 

La municipalité hompsoise a tenu à ouvrir les portes de la chapelle romane à ses marcheurs, comme elle le faisait autrefois pour accueillir et réconforter les pèlerins. L’exposition de peinture et sculpture organisée par La Palette des Arts étaient encore en place et c’est donc dans un décor tout particulier que les marcheurs ont été reçus et abreuvés. 

 

A cette occasion, le Conseiller Municipal présent, Daniel De Smet, en charge de l’urbanisme et de l’environnement, a reçu des mains de Bernard Cauquil de l’association Camins, une reproduction couleur d’un extrait d’un document de 1131 d’Aymeric Picaud citant Homps comme village-étape entre Capestang (dans l’Hérault) et Carcassonne (dans l’Aude). Les marcheurs ont repris leur route vers Azille, la dernière étape de leur parcours. 

 

Pour les pèlerins et les amateurs de ballades sur les chemins peu balisés du Minervois, contactez caminsmenerbes1134@gmail.com  ou 0633490773 ou bernard-cauquil11@orange.fr.

Le groupe admire les toiles et sculptures exposés dans la chapelle romane.

 chapelle romane,camins,camin romieu