UA-67727204-1 UA-67727204-1


27/11/2014

Michel Veyron nous a quittés

 IMG_6130.JPGMichel Veyron, Vieux Crampons de cœur.

 Après avoir courageusement lutté contre son cancer, Michel Veyron s’est éteint le jeudi 20 novembre. Né le 27 juillet 1942, il était âgé de 72 ans. Installés à Homps depuis 2004 en provenance du Centre, ils étaient domiciliés dans la Pépinière II avec son épouse Michèle.  

Michel s’est vite intégré dans la commune. Electricien de formation, il a rendu de nombreux services ici et là. Membre de l’association « Les Vieux Crampons », il était partout à la fois : à la cuisine, à la vaisselle, aux courses, au nettoyage, à la table de belote,… Il était apprécié pour sa belle humeur, ses coups de gueule, et son indéfectible serviabilité.  

 

Les obsèques ont eu lieu au crématorium de Canet en Roussillon le lundi 24 novembre. Ses cendres seront déposées au columbarium de Port La Nouvelle où reposent ses parents.

 

La communauté hompsoise présente ses plus sincères condoléances à son épouse Michèle et à sa famille, à sa fille, sa sœur et leurs familles, et à tous ses amis.

29/09/2014

Le village accueille une amicale d’anciens militaires

DSC_5344.JPG

Le président pendant son laïus lors de l’apéro de bienvenue.

Les anciens de la 14ème promotion EOA (élève officier d’active) en charge du matériel et de la logistique, année 1964, se réunissent chaque année dans la ville ou le village de l’un d’entre eux. Cette année, c’était au tour de Guy Badet de recevoir ses compagnons ex-militaires. Domicilié à Tourouzelle, Guy Badet a choisi la résidence de tourisme Port Minervois à Homps pour loger et nourrir sa troupe ! 

Dix-neuf anciens militaires et leurs épouses se sont donc retrouvés à Homps. Le président de cette amicale a pris la parole lors du cocktail de bienvenue qui a eu lieu au Bar Coralia mardi 23 septembre. Il est le plus jeune de l’assemblée (72 ans), Guy Badet étant le plus âgé. Ils étaient trente-huit au départ. Cette année, le groupe fête les 50 ans de leur promotion. Ces EOA étaient basés à l’époque dans une des annexes du château de Fontainebleau. 

 

Le programme est chargé ; visite à Minerve, à Sorèze, à Carcassonne, à la découverte de l’Aude et de ses merveilles. Le temps plutôt pluvieux au départ, s’est révélé ensoleillé. Le groupe se disloquera vendredi. Rendez-vous à l’année prochaine dans une autre région de France. 

24/09/2014

Homps : village-étape sur le Camin Romieu

DSC_5341.JPGBernard Cauquil remet à Daniel De Smet la copie de ce document ancien.

La Chapelle romane, érigée au IXème siècle sur les fondations d’une église plus ancienne, a depuis été une halte systématique des pèlerins en route vers Rome puis vers Compostelle. Nommée St Etienne, elle est ensuite dédiée à St Michel.

Les associations Le Chaudron Minervois, le Comité Départemental de Randonnée Pédestre de l’Aude, et Camins se sont unis pour organiser une balade de deux jours au départ de Bize-Minervois, via Agel, Mailhac, Aigne, Beaufort, Olonzac, Homps, et se terminant à Azille, les 12 et 13 septembre.

 

La municipalité hompsoise a tenu à ouvrir les portes de la chapelle romane à ses marcheurs, comme elle le faisait autrefois pour accueillir et réconforter les pèlerins. L’exposition de peinture et sculpture organisée par La Palette des Arts étaient encore en place et c’est donc dans un décor tout particulier que les marcheurs ont été reçus et abreuvés. 

 

A cette occasion, le Conseiller Municipal présent, Daniel De Smet, en charge de l’urbanisme et de l’environnement, a reçu des mains de Bernard Cauquil de l’association Camins, une reproduction couleur d’un extrait d’un document de 1131 d’Aymeric Picaud citant Homps comme village-étape entre Capestang (dans l’Hérault) et Carcassonne (dans l’Aude). Les marcheurs ont repris leur route vers Azille, la dernière étape de leur parcours. 

 

Pour les pèlerins et les amateurs de ballades sur les chemins peu balisés du Minervois, contactez caminsmenerbes1134@gmail.com  ou 0633490773 ou bernard-cauquil11@orange.fr.

Le groupe admire les toiles et sculptures exposés dans la chapelle romane.

 chapelle romane,camins,camin romieu

25/08/2014

Les pèlerins s’arrêtaient à Homps sur le chemin de Compostelle

DSC_5268.JPG

Un public nombreux et passionné par la conférence de Robert Cervera.

 La très belle chapelle romane, avenue de Carcassonne à Homps, a accueilli une exposition intitulée « des chemins vers Compostelle à l’itinéraire culturel européen ». Dans ce cadre, une causerie autour d’un diaporama sur l’histoire du chemin de St Jacques en Languedoc-Roussillon et en particulier en Minervois. 

Robert Cervera, conférencier dit « caminologue » distingué, est retraité d’une carrière d’instituteur puis de directeur d’école. Déjà au cours de sa carrière, Robert Cervera s’est intéressé au chemin des romeux dans l’Hérault. Le chemin Romeu était un chemin emprunté par les pèlerins en route vers Rome (romeux). Plus tard, il fut emprunté par les pèlerins en route vers Compostelle mais a gardé son nom.

 

Robert Cervera a fait deux fois le chemin de Compostelle. La seconde fois, il s’est attaché à retrouver le Chemin Romeu de son domicile à Pinet (entre Béziers et Narbonne) à Carcassonne, soit en Minervois. Tout naturellement, la jonction s’est faite avec l’Aude et le groupe mené par Bernard Cauquil avec lequel il collabore. Homps et son église (l’actuelle chapelle) était un arrêt reconnu. En atteste, un pèlerin allemand ou suisse qui relate son parcours en 1495 et décrit son trajet d’Arles (point de ralliement des pèlerins venus du Nord) et Carcassonne. Un peu d’histoire, un peu de géographie, beaucoup de recherche et de ténacité, pour une conférence passionnante devant une assemblée très intéressée et nombreuse. La chapelle était pleine. Bernard Cauquil a remercié la mairie de Homps ainsi que l’association La Palette des Arts qui ont permis et organisé l’exposition et la causerie dans la chapelle romane d’Homps.

 

Bernard Cauquil de "Camins" introduit le conférencier (à droite).

DSC_5262.JPG

 

28/07/2014

Fête nationale à Homps : Fête locale pleine de rebondissements

DSC_5168.JPGBeau succès pour la barre savonnée et bel élan de ce participant qui a décroché un des 5 drapeaux français fichés au bout du mât.

Commencée le samedi 11 juillet dans l’après-midi par le concours de pétanque en doublettes, le bar à vin et le traditionnel moules-frites, la soirée s’est terminée par un bal. La traditionnelle «barre savonnée » a ponctué l’après-midi du dimanche de même que la course aux canards. Finale de Coupe du Monde oblige, un écran géant avait été installé près du bar à vin sur l’esplanade du Mille Club. Dès après les prolongations (1 but marqué par l’Allemagne contre l’Argentine), une pluie drue s’est invitée et le bal prévu a dû être annulé, le DJ ayant démonté son matériel vite fait. Dommage pour les amateurs de disco.  

Les festivités se sont terminées le lundi 14 juillet par le feu d’artifice tiré à 22h30. Une foule enthousiaste s’était massée de part et d’autre du Canal du Midi pour admirer une très belle performance des artificiers offerte intégralement par la municipalité. Des paillettes plein les yeux, la foule s’est dirigée vers le Mille Club pour profiter encore un peu de la fête foraine installée pendant ses trois jours de fête. 

22/07/2014

Premier vide-ateliers d’Art sur les quais

 DSC_5104.JPGUne grande variété d’œuvres exposées dans la rue.

 La Palette des Arts hompsoise a mis en place le premier vide-ateliers d’art sur le Quai des Tonneliers et la rue des Chevaliers. Une petite quarantaine d’exposants était réunie pour l’occasion. Peintres, sculpteurs, tourneurs sur bois, brodeuses, et autres artistes ont exposé leurs œuvres dès 15 heures le samedi 28 juin. 

Le temps était caniculaire en ce début d’après-midi. Certains artistes ont fait des démonstrations de leur art sur place. Les visiteurs se sont fait attendre et ce n’est qu’ »à la fraîche » qu’ils se sont manifestés. L’exposition s’est terminée prématurément un peu avant 21 heures, un orage soudain s’étant déclaré. C’est sous un déluge de pluie que les organisateurs et quelques bénévoles ont replié le matériel en vitesse.

 

Une belle expérience vu la diversité des œuvres présentées à réitérer dans un avenir proche.

05/07/2014

La Calino de sortie en petite Camargue

 DSC_5031.JPGPromenade en petit train et curiosité gourmande des chevaux.

 Une petite cinquantaine d’adhérents de l’association La Calino est partie en car aux aurores ce dimanche 22 juin pour rejoindre les Saintes Maries de la Mer, en plein parc naturel régional de Camargue. Partis de Homps avec un temps nuageux mais chaud, c’est un grand soleil qui nous attendait en Camargue.  

Embarquement immédiat à bord de « Les quatre Maries » pour une sortie en mer jusqu’à l’embouchure du Petit Rhône. Une heure  trente de navigation guidée pour découvrir la faune et la flore du parc. Des mouettes, aux cygnes, du héron cendré au milan noir, des chevaux camarguais blancs aux taureaux cornus noirs, nous avons découvert des prés bordés de salicornes prisées par les troupeaux qui y paissent. Les filets carrés caractéristiques du fleuve se concentrent le long de ses berges près des cabanes de pêcheurs.  

Débarqués au cœur des Saintes Maries de la Mer, le groupe a déjeuné de plats régionaux dont la fameuse gardianne de taureau. Direction le petit train touristique pour une visite guidée du parc naturel régional constitué d’une partie d’eau de mer et d’eau douce. Au fil de la visite : les fameuses cabanes aux toits de chaume très particuliers, les marais et leurs flamants roses, et bien sûr les chevaux blancs camarguais gourmands et familiers. 

Un beau dimanche d’excursion dans une ambiance chaleureuse et joyeuse.