UA-67727204-1 UA-67727204-1


27/09/2013

Un tractopelle bascule dans le canal

Plus de peur que de mal mercredi après-midi lorsque le tractopelle s'est retrouvé dans une mauvaise posture.

 

DSC_3864.jpgOn voit bien le porteur vert et sa remorque sous la pelle qui pince le fût.

 Ce mercredi 25 septembre 2013, les ouvriers d'un fournisseur du VNF (Voies Navigables de France) poursuivaient leur travail d’abattage des platanes le long du Canal du Midi à Homps. Une vingtaine d’arbres ont déjà été abattus et évacués sur la rive gauche après le pont routier.

Vers 16h30, le tractopelle soulève un fût assez gros pour le placer sur la remorque du porteur placé en contrebas. Le tractopelle à chenille a été déséquilibré et a basculé. Sa pelle s’est abattue dans le canal avec le tronc dans sa pince, écrasant au passage le moteur du porteur qui l’a finalement empêché de basculer totalement. A un mètre près, c’est la cabine du porteur qui aurait été écrasée par le bras de la pelle.  

Plus de peur que de mal donc. Le chauffeur du porteur en est sorti émotionné mais fataliste : c’est le métier ! Jusqu’à demain, les deux engins vont rester dans leur position actuelle. Heureusement, la circulation à la sortie de l’écluse d’Homps a été arrêtée pour éviter les remous qui pourraient être fatals à l’équilibre des deux engins. Dès demain, des spécialistes viendront constater le problème et examiner les lieux afin de déterminer quels seront les engins de levage nécessaires pour sauver la situation.

Il faut signaler également le souci des éclusiers au sujet de l’enlèvement systématique des arbres sains qui ombragent les écluses. Malgré les promesses du VNF, les platanes ont été abattus à l’écluse de l’Argent Double et à celle de Jouarres. L’éclusier de Homps est inquiet pour ses deux platanes distants de l’écluse d’une bonne dizaine de mètres et qui s’avèrent sains.


 

 Ces deux platanes sont sains et n’ont pas les pieds dans l’eau : pourquoi les abattre ? L'éclusier, Jean-Pierre Odorico semble y tenir beaucoup !

 DSC_3870.jpg

19/09/2013

Les Z’Ôtres : Un premier festival réussi

DSC_3808.jpg

La Fanfare TOTO (Aude) a animé l’apéritif d’ouverture.

Du vendredi 13 au dimanche 15 septembre, les groupes de musiciens, de théâtre, de marionnettistes, de rappeurs, de conteuses, de photographes, de chanteurs se sont succédé sur la scène du Mille Club, dedans, dehors, ou sous chapiteau. Plein d’animations ont eu lieu, une projection en plein air du film Bébert et l’Omnibus d’Yves Robert a occupé la soirée du vendredi. La compagnie Ludule a animé les plus jeunes. La plupart des animations étaient originaire de Loire Atlantique, mais aussi de l’Aude et des départements limitrophes. Une buvette dynamique vendait des boissons pour une monnaie « Les Z’Ôtres » à échanger sur place. La restauration a bien marché également. Dimanche, une petite brocante s’est installée sur le parking.

 

Le temps était de la partie bien que samedi se soit terminé par une petite bruine et que dimanche s’est avéré venteux. Au total, les organisateurs estiment avec animé un bon millier de visiteurs/participants. Les associations et les partenaires ont bien soutenu cette initiative de la Fédération départementale du mouvement rural et des foyers ruraux de l’Aude, aidés par les communautés des communes Le Minervois (Hérault) et de Lézignan (Aude), l’infrastructure étant assurée par la municipalité d’Homps. L’association hompsoise La Onzième Toile était partie prenante.

 

Un premier bilan sera tiré de ce festival en termes d’organisation, de participation, et de finances. Il reste à espérer que le deuxième numéro se fera (il est déjà en cours d’élaboration) et deviendra ainsi "le" rendez-vous culturel annuel hompsois.

Apéritif d’ouverture en présence des édiles hompsois.                                                                                                                                          DSC_3815.jpgDSC_3862.jpg

 

 

 

 

 

 

 

La Compagnie Ludule anima les plus jeunes.

16/09/2013

Soirée vendanges à La Calino

DSC_0224.JPG

Repas, danse, parlotte, et ambiance festive.

La traditionnelle soirée des vendanges du club du 3ème âge La Calino a eu lieu ce samedi 7 septembre à la salle Mille Club.

 

Environ soixante-quinze membres du club hompsois avaient répondu présent à cette soirée festive. En l’absence de la présidente, Arlette Planet, c’est le vice-président, Daniel De Smet qui a accueilli les adhérents au club. Il a présenté deux activités à venir : une journée à Empuriabrava et la Jonquière en octobre, ainsi qu’une proposition de croisière d’une semaine en Méditerranée pour le mois de mai 2014.

 

Un bon repas fut servi par un traiteur, interrompu par quelques pas de danse. La soirée battit vite son plein animée par Denis Pellegrini. Danses de salon, danses modernes, un petit concert de vieilles chansons françaises, de quoi satisfaire les participants. La soirée s’acheva bien au-delà de minuit dans la bonne humeur, la convivialité, et les conversations partagées.

14/09/2013

Le club de gym reprend le collier

Dès le mardi 17 septembre, le Club de Gym d’Homps reprend les cours. Les cours des mardi et jeudi auront lieu comme de coutume de 17h30 à 18h30 et de 18h45 à 19h45. Véronique assurera ces cours (renforcement musculaire, taille, abdos, fessiers, méthode Pilates). Par contre, le cours de danses modernes donné par Isabelle (zumba et autres) se tiendra désormais le mercredi de 19h à 20h (au lieu du lundi).

 

L’inscription à lieu aux heures des cours. Fournir un certificat médical d’aptitude ainsi que deux photographies. La première semaine est gratuite. Bienvenue à toutes et tous (même les messieurs !).

18:59 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gym hompsoise

13/09/2013

Inauguration officielle de la station d’épuration

DSC_3752.jpg

Mme Anne Alrang, maire d’Homps, coupe le cordon tricolore.

C’est par un chaud soleil ce vendredi 6 septembre, que Mme le Maire Anne Alrang a officiellement coupé le cordon tricolore, inaugurant ainsi la nouvelle station d’épuration de la commune en présence de M André Viola, président du Conseil Général, de Carcassonne Agglo, de la direction régionale de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée, et du Syndicat Mixte de la Basse Vallée de l’Aude, ainsi que des conseilleurs municipaux et de la population hompsoise.

 

Mme Alrang a ensuite pris la parole pour rappeler l’historique, de la conception à la réalisation, de la nouvelle station d’épuration qui prend la relève des basins de lagunage situés en bordure de l’Aude et donc en zone inondable. La station est donc conforme à la réglementation en matière d’assainissement et pourra assurer l’épuration des eaux usées de la commune, mais aussi celles de Jouarres le Vieux situé sur la commune d’Azille. La station a une capacité de 3000 Equivalents Habitants (EH). Elle a été prévue pour assurer l’épuration des eaux usées d’une population en progression. Les collectivités ont participé au financement de cette construction à des degrés divers et pour un total de 60%. Le budget total avoisine les 2,3 millions d’euros.

 

La visite du site s’est poursuivie avec les explications techniques d’André Bonnet et de Corine Boutant. La station offre une solution de déshydratation par centrifugeuse. Le volume des boues résiduelles est ainsi réduit et évacué par camion vers le site de traitement final. Après la visite, un vin d’honneur a été servi à la mairie.

Des participants attentifs aux discours prononcés.

DSC_3777.jpg

08/09/2013

Premières vendanges du Minervois Sauvignon

DSC_3746.jpg

Les tracteurs et les bennes se suivent sans interruption.

C’est ce mercredi 4 septembre dans la nuit que les premières vendanges du cru Sauvignon ont eu lieu à Homps et dans ses environs (Escale, La Livinière, Jouarres). Dès 4h du matin, la cave coopérative située à Homps sur le côté gauche de l’Eglise St Michel, rue des Chevaliers, a accueilli les tracteurs et leurs bennes déposant le raisin blanc sauvignon. Quelques 65 tonnes ont été recueillies.

 

Homps est la première cave coopérative de la région à avoir ouvert ses portes. Les vendangeuses ont été les premières à travailler dans la nuit de mardi à mercredi, avec trois semaines de retard dues aux intempéries du printemps et du début de l’été. La cave attend encore des livraisons de Sauvignon dans la matinée de jeudi 5 septembre. C’est une belle récolte mûre à point.

 

"Les Z'Ôtres", un nouveau festival original fait pour nous !

 les-organisateurs-du-festival-veulent-mettre-en-avant-les_342368_516x332.jpg

 Les organisateurs du festival veulent mettre en avant les acteurs culturels et associatifs locaux : ils invitent les habitants, et même les vacanciers, à une grande fête sur le site de la salle du Mille club, à Homps.(Photo par © F.P.)

Rendez-vous vendredi, samedi et dimanche prochains à Homps pour festoyer avec les associations locales, les musiciens, les artistes, les comédiens, les poètes d'ici et d'ailleurs.

> Célébrer la fin de l'été entre habitants, en musique et avec les associations locales : c'est l'idée du tout nouveau Festival "Les Z'Ôtres" qui verra le jour à Homps. A cheval entre l'Aude et l'Hérault, au croisement des Corbières et du Minervois, l'événement se joue des limites administratives : pour faire tomber les frontières, tout un bassin de vie est invité à se retrouver dès vendredi soir. L'occasion aussi de prouver que le territoire regorge de talents et qu'ensemble on peut faire bouger les lignes. Car, loin de penser que "l'enfer c'est les autres", les organisateurs (1) en font la promesse : "Les Z'Ôtres, c'est nous, c'est eux, c'est moi, c'est toi... Les Z'Ôtres c'est d'enfer !".

Demandez le programme

> Les animations se dérouleront sur le site de la salle du Mille Club, rue du Stade, à Homps. L’entrée est libre mais le public est chaleureusement invité à participer pour faire vivre l’événement dans la durée.

Vendredi 13 septembre

A 19 h, apéritif d’ouverture avec la Fanfare Toto (Aude). A 21 h, projection de « Bébert et l’Omnibus », un film d’Yves Robert.

Samedi 14 et dimanche 15 septembre

Brocante au stade. Restauration, buvette, produits locaux et circuits courts avec Hors-Champs et Les Mangetout. Espace petite enfance avec Petit à petit. Le jeu sous toutes ses formes avec la ludothèque Ludule. Observation des astres, ateliers planètes et fusées à eau avec la Bize aux étoiles. Exposition photo dynamique « Plein Les Mirettes » : prenez la pose à la manière de Jacques-Henri Lartigues (tirage des photos sur place). P Samedi 14 septembre A 12 h, spectacle surprise en lien avec la programmation culturelle de « Nez au vent ». De 16 h à 19 h, Brother Kawa (Loire-Atlantique) : cabaret déambulatoire métissé, véritables souvenirs de voyages fanfaresques. A 16 h 30, Compagnie l’Arbassonge (Ariège) avec « Le Laboratoire de sciences poétiques » : marionnettes, humour à texte décalé et poétique, pour petits et grands enfants. A 18 h, Tremplin jeune : concert des groupes The Albouyz et The Billexcited, gagnants du tremplin musical de Promaude. A 21, Koshon (Aude) : du rap à part entière et entièrement à part ! A 22 h, Le Syndrome du chat (Loire-Atlantique) : bal entre chanson française, rock, java et valse destroy. A 23 h 30, Manafina (Loire-Atlantique) : musique métissée, mêlant poésie, accordéons, guitare et percussions.

Dimanche 15 septembre

A 11 h, Boîtes à musiques (Loire-Atlantique) : sensibilisation à la musique, spectacle pour les 3-5 ans. A 12 h 30, Barotchèz (Aude) : musique ayant survécu à la fin du monde, la familia Barotchèz n’en swingue pas moins d’avantage. A 14 h Hélène Bardot (Aude) : contes poético-traditionnels. Puis, contes d’ici et d’ailleurs avec Bakary Traoré. Tout public. A 15 h Compagnie Circonflexe (Val-de-Marne) : théâtre de rue, entre classique te burlesque. A 17 h Wally (Aveyron) : l’artiste présente ses chansons humoristiques et son « Best-on » très allumé !

1 : Le festival est porté par le Mouvement rural et des foyers ruraux de l'Aude, avec la participation de nombreuses associations locales et de diverses institutions