UA-67727204-1 UA-67727204-1


24/06/2012

'Les Vieux Crampons' du Homps XIII de sortie

 18 Vieux crampons hompsois motivés à Montpellier.

18 Vieux crampons hompsois motivés à Montpellier.

Les Vieux crampons hompsois, solidaires des Dragons catalans, ont organisé leur déplacement à Montpellier, au stade de la Mosson, pour les supporter contre leurs adversaires anglais, les Wigan Warriors, dans le cadre de la Super League 2012.

Sortie sportive et festive aussi. Revêtus de leur maillot de rugby à XIII, les Vieux crampons se sont déplacés en groupe pour voir le match le samedi 9 juin. L'ambiance au stade était électrique mais est vite devenue morose.

Les Dragons catalans n'ont pas fait des étincelles, tant s'en faut ! Ils se sont fait battre 14 à 36.

Les Vieux Crampons sont revenus un rien désabusés, leur enthousiasme douché, mais ce fut une belle sortie.

23/06/2012

Inondation: le PPRi présenté à la population

Par arrêté préfectoral n°2010-11-0680, le Plan de Prévention des Risques d'Inondation (PPRi) sur la commune de Homps a été prescrit en application du code de l'environnement. Le projet de PPRi est soumis à la concertation avec le population, cette phase débutera le lundi 18 juin 2012 et s'achèvera le vendredi 06 juillet 2012 inclus.

Le dossier de concertation est disponible en mairie. Les observations du public seront recueillies sur le registre mis à sa disposition ainsi que par courrier électronique adressé à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l'Aude à l'adresse suivante: ddtm-sprisr@aude.gouv.fr".

12:09 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ppri, inondation

14/06/2012

Le Printemps des Grands Chemins en Minervois

DSC_1390.jpg

Les guitaristes gitans à bord du Tourmente.

Les Grands Chemins (association loi de 1901) ont pour objectif de valoriser le territoire minervois et de développer la fréquentation touristique en arrière saison. Les principaux thèmes sont l’art et le vin, la valorisation des sites patrimoniaux et paysagers.

 

En 2012, l’association tente « Le Printemps » des Grands Chemins. Homps, en bordure du Canal du Midi, a été choisi pour inaugurer cette initiative. Les samedi 26 et dimanche 27 mai (Pentecôte) le quai des Tonneliers a vécu les animations vigneronnes et musicales programmées. La soirée du samedi a rassemblé les Hompsois sur le quai pour faire connaissance avec les crus du Minervois. Plusieurs viticulteurs ont fait déguster leurs vins. Sur la péniche Tourmente, bien connue des villageois, quatre guitaristes gitans ont animé la soirée. Une danseuse de flamenco les a rejoints pour terminer la soirée. Les villageois étaient nombreux et enthousiastes.

 

Le dimanche matin, une ballade le long du Canal du Midi était animée par la troupe du Dandy Manchot. Compagnie de théâtre en espaces publics et naturels, créée en mars 2009 c’est un noyau de sept artistes, ayant fait leurs preuves depuis plus de dix ans, en rue, en salle, à la montagne et ailleurs. Le Dandy Manchot, c'est une jeune compagnie en devenir.

 

Au retour, dégustations vigneronnes et aubade a cappella par les chanteurs Le Cœur des Hommes des Corbières, fort applaudi. Un chœur d'hommes où des copains liés par l'amitié et la camaraderie se retrouvent pour chanter, avec humour et fantaisie, un répertoire où le vin est roi. Le vin cette boisson de convivialité, de partage mais aussi la culture et les racines profondes de notre pays ! Ce ne sont pas seulement des chansons de comptoir, mais un patrimoine que défendent ici les hommes de ce terroir.

 

In fine, un week-end dynamique et festif au bord du Canal du Midi à Homps.

 

Les chanteurs Le Cœur des Hommes en récital.

DSC_1418.jpg

 

La chapelle romane valorise les oeuvres d'art

DSC_1515.jpg

Francine Dubois présente les artistes et leurs oeuvres.

HOMPS

La Palette des Arts, association hompsoise, a investi une fois encore la très belle chapelle romane d'Homps. Peintres et sculpteurs ont répondu à l'appel et y exposent leurs oeuvres. Le vernissage a eu lieu vendredi 8 juin en présence des autorités municipales et de nombreux hompsois.

Toutes les techniques sont représentées : peinture à l'huile au pinceau et au couteau, aquarelle, pastel tendre, encre de chine, photographie, sculpture sur bois et sur métal. La plupart des oeuvres sont figuratives : vues de Camargue, du Minervois, du Canal du Midi, vignes, oliveraies, capitelles, mais aussi marines, natures mortes, et quelques oeuvres symboliques et abstraites. Un beau panel de couleurs et de dimensions variées.

Pour la première fois, un sculpteur sur bois présente des objets réalisés sur le tour et d'usage courant. Des sculpteurs sur métal ont uni leurs efforts pour proposer des formes évocatrices évidées réalisées en matériau de récupération. C'est original et créatif. Les croix occitanes et camarguaises restent d'actualité.

Ne ratez pas cette exposition d'oeuvres variées et hétéroclites riches en couleurs et en formes. Jusqu'au 22 juin inclus du lundi au vendredi de 14 heures à 18 heures.

 

10/06/2012

La "Confrérie du premier mardi" a fêté ses 15 ans

 homps xiii,confrérie,1er mardi

Les 11 confrères en 2006 et leurs armoiries.
 

En 1996, Laurent Bourrel, Raphaël Mota et Gilbert Rouanet sont sur le point de terminer leur carrière rugbystique au Homps XIII. Le désir de se retrouver régulièrement les pousse à créer une confrérie.

Le but avoué est de se retrouver tous les premiers mardis du mois et de partager un repas préparé par l'un d'eux alternativement. Dans cette logique, la confrérie sera limitée à 11 membres. A tour de rôle, chacun des 11 membres prépare un repas complet chaque mois et reçoit un invité.

En décembre, la cagnotte constituée à chaque rencontre leur permet de guindailler tous ensemble avec les 11 invités de l'année.

La confrérie est symbolisée par des armoiries constituées par un ballon de rugby en bois sur lequel se croisent un couteau et une fourchette.

Le club de rugby d'Homps, le Homps XIII, jouait en Nationale 3. En 1992, le Homps XIII fut sacré champion de France. Il a participé à deux autres finales : en 2000 il a perdu. En 2001, il a gagné. Stéphane Tovena est le seul joueur qui a participé aux 3 finales.

Samedi 2 juin, la confrérie s'est réunie exceptionnellement pour fêter ses 15 ans d'existence (juillet 1996 - juin 2012) et l'anniversaire des 20 ans du premier titre de champion de France (1992).

Une centaine de personnes s'est rassemblée à la salle Mille club : confrères, invités des 15 dernières années, et leurs familles.

Les confrères ont tenu à rendre hommage aux disparus, entre autres Lucien Bigou, ancien président du Homps XIII et son épouse Jeannette, et à David Bourrel, joueur et confrère disparu en 2004 à l'âge de 32 ans.

Les 10 confrères présents ce 2 juin.

DSC_1494.jpg

05/06/2012

La première pierre de la station d'épuration

DSC_1446.jpg

Les participants attentifs à l'allocution du maire.
 

La visite hebdomadaire du chantier de la future station d'épuraton a eu lieu vendredi 1er juin, en présence du conseil communal, des autorités départementales et des entreprises.

Dans son allocution, le maire, Anne Alrang, a rappelé la genèse de la construction. Elle a souligné également que l'eau douce est une ressource essentielle qui tend à se raréfier. Anne Alrang a rappelé les sources de financement et a cité les entreprises en charge de la construction à des degrés divers. "En améliorant en quantité et en qualité le traitement de nos eaux usées, nous préservons notre environnement".

Le texte de cette allocution a été signé par le maire, le conseiller général, la suppléante du député-maire et par les entreprises. Scellé dans un rouleau étanche, celui-ci a été déposé dans un bloc de parpaing qui a été solennellement serti dans un muret fermé au mortier. Ce discours et ses signataires sont ainsi présents à jamais sur le site de la STEP.

Le conseiller général, Jules Escaré, représentant le président André Viola, a rappelé le rôle prépondérant du département de l'Aude dans l'aménagement des communes. Pour 2012, 8 millions d'euros seront consacrés à l'aide à la réalisation d'équipements publics de traitement des eaux usées ou de distribution d'eau potable. Ces financements représentent également levier pour l'économie et les entreprises audoises. M Escaré a également listé les projets de développement du département, ceux de l'aéroport, du TGV, des infrastructures routières, ferroviaires, portuaires ou des communication. Le projet de l'aménagement d'une voie verte le long du Canal du Midi sur le linéaire audois a été évoqué également.

Ensuite, la visite du chantier a eu lieu. Les travaux sont rondement menés.

Le rouleau contenant le texte signé est scellé dans un muret.DSC_1468.jpg

16:14 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : step, homps, eaux usées

04/06/2012

Lac de Jouarres : du rififi entre les deux syndicats

DSC_0053.JPG

Un des deux pontons à la dérive !

Il est de notoriété publique que la cession des biens du lac de Jouarres du Syndicat mixte de la Basse Vallée de l'Aude (SMBVA) au Syndicat mixte d'aménagement du lac de Jouarres (SMAJ) ne s'est pas faite dans les temps ni dans des conditions optimales. En fait cette cession est toujours en suspens. Devant l'immobilisme des uns et la zizanie chez les autres, les deux syndicats se regardent en chiens de faïence. Le tribunal administratif de Carcassonne a été saisi ; le SMBVA a fait appel et le jugement est attendu aux environs du 10 juillet.

En attendant, l'entretien du site ne se fait pas ou alors avec des moyens dérisoires. Pour le moment, une entreprise d'Argeliers nettoie le site à l'aide tondeuses à gazon alors que les mauvaises herbes autour de l'étang de migration se montent à plus d'un mètre ! La saison estivale approche, il est donc temps d'en mettre un coup.

Qu'en est-il du contrat avec les pompiers d'Olonzac pour la surveillance de la plage ? Les vacanciers arrivent au fur et à mesure : attend-on le premier accident ou le premier noyé pour intervenir ? Depuis le début de l'hiver, deux pontons flottants (ils portent bien leur nom !) se baladent sur le lac au gré des vents. L'un est définitivement coincé dans les roseaux du côté de Pépieux et l'autre se promène près de la station de pompage. Les pompiers sauveront-ils ces pontons à la dérive ?

Au-delà des conflits d'intérêts et des mésententes, oublie-t-on qu'il y a des résidents promeneurs d'Homps et d'ailleurs qui fréquentent les promenades et le lac toute l'année ? N'ont-ils pas droit eux aussi à un site bien entretenu, exempts de mauvaises herbes. Un site à ne pas fréquenter avec un chien ni en short : bonjour les tiques, la maladie de Lime et la piroplasmose. D'autant que près de l'étang de migration, les serpents et les rats de toutes sortes se repaissent d'une végétation épaisse et touffue.

Comme c'est dommage qu'un site remarquable et très fréquenté, créé et financé par la collectivité, soit laissé à l'abandon !

Le long de l'étang de migration les mauvaises herbes atteignent le mètre!

DSC_1401.JPG