15/07/2014

Un camping-car détruit par le feu

DSC06565.JPGDeux pompiers et le propriétaire du véhicule autour de l’épave du camping-car.

 Une fumée noire et acre a mobilisé les badauds sur le parking du Lac de Jouarres ce mercredi 9 juillet vers 17h40. Un camping-car appartenant à un couple de personnes âgées domiciliées dans les environs de Bordeaux était en feu. Incendie impressionnant ponctué de plusieurs explosions, sans doute les pneus, le moteur, le réservoir d’essence ou de diesel, et peut-être une bonbonne de gaz. Heureusement, le ou les véhicules stationnés sur le parking ont été éloignés à temps par leurs propriétaires. Le danger était également que les arbres ombrageant le parking prennent feu.

 

Deux camions de pompiers de la caserne d’Azille sont arrivés rapidement. Ils ont éteint l’incendie mais le camping-car a brûlé dans son entier. Les arbres, bien que sérieusement roussis, n’ont pas pris feu. Le propriétaire en promenade est revenu pour constater les dégâts. Le véhicule a été enlevé par un dépanneur. L’enquête est en cours pour déterminer les causes de cet incendie spontané.

13/07/2014

Les vignes fortement impactées par le grêle

DSC_5140.JPGLaurent et Benoît Bourrel constatent les impacts de grêle sur les grappes qui ne seront pas vendangées car trop abîmées.

L’Alliance Minervoise hompsoise compte 400 viticulteurs. Après l’averse de grêle du dimanche 6 juillet, 60 viticulteurs ont vu leurs vignes saccagées entre 80 et 100%. Autrement dit, sur 3000 Ha environ, 600 Ha sont touchés, soit quelques 15%. 

 

Parmi ces viticulteurs qui ont pratiquement tout perdu, les frères Laurent et Benoît Bourrel qui doivent renoncer à vendanger 16 Ha de viorne, des vignes jeunes de cinq ans environ. C’est d’autant plus dommage que les vendanges étaient programmées vers le 20 août. La grêle a tout détruit à 40 jours du début des vendanges. 

 

Au-delà du manque à gagner de cette année, la récolte de 2015 accusera un déficit de 25% environ. C’est donc un dommage qui va se répercuter sur plusieurs années. En quelques  minutes, beaucoup de travail a été anéanti. La première chose à faire est de cicatriser les plaies du cep et des sarments à l’aide d’un traitement à base de cuivre. Et espérer que les ceps repartiront. Mais les blessures sont profondes et les plants auront du mal à reprendre après ce traumatisme.

 

De mémoire de viticulteur hompsois, un tel désastre dû à la grêle n’a pas d’écho dans les cinquante dernières années. 10 à 15% des viticulteurs sont assurés contre la grêle qui n’est pas reconnue comme catastrophe naturelle. Les indemnités serviront à couvrir les frais de remise en état mais le manque à gagner et le travail anéanti ne se rattraperont pas.

07/07/2014

La grêle s’abat sur le village

DSC_5118.JPGLes grêlons gros comme des balles de golf sont tombés avec force et soudaineté.

 Il n’aura fallu que 15 min de grêle pour dévaster le village le dimanche 6 juillet. Vers 16h45, l’orage qui grondait s’est mué en grêlons gros comme une balle de golf. Commencé à Homps, le grêle a aussi arrosé La Redorte, Escale, Tourouzelle, et Puichéric.

Partout les dégâts se répètent : pare-brise brisés, carrosseries de voiture impactées, gouttières crevées, fenêtres de toit brisées, façades grêlées, tables, chaises, bancs et abris de jardin en PVC troués, arbres et plantes hachés, vérandas brisées, etc. Quelques touristes en balade ont dû se réfugier à l’abri vite fait tant les grêlons tombaient drus. Les pompiers de la caserne d’Olonzac et d’autres aussi ont été mis à contribution dès la fin de la grêle pour colmater des toits dont les tuiles avaient bougé. Les responsables municipaux étaient sur place également au cas où des hompsois auraient eu besoin d’être relogés. Ce ne fut heureusement pas le cas. 

Ce lundi, l’heure est au bilan. Le maire, Anne Alrang, et son équipe sont sur la brèche pour évaluer les dégâts, notamment aux édifices communaux, mais aussi pour secourir les personnes âgées seules. Les ouvriers communaux d’Homps ont reçu l’aide de ceux d’Olonzac, du Conseil Général pour les routes départementales, et ceux de la Communauté des Communes de la Région Lézignanaise, Minervois et Corbières (CCRLMC). Les rues et routes sont en effet jonchés de branches et de feuilles d’arbres ce qui les rend glissantes alors qu’il pleut encore après un nouvel orage de fin de nuit.

 

L’heure est à la solidarité tous azimuts après cet épisode aussi soudain qu’inattendu (l’alerte a été donnée bien après que l’épisode de grêle soit terminé !). 

10:45 Publié dans Mairie | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : homps, grêle, anne alrang, ccrlmc

05/07/2014

Premier vide-ateliers d’Art sur les quais

 DSC_5104.JPGUne grande variété d’œuvres exposées dans la rue.

 La Palette des Arts hompsoise a mis en place le premier vide-ateliers d’art sur le Quai des Tonneliers et la rue des Chevaliers. Une petite quarantaine d’exposants était réunie pour l’occasion. Peintres, sculpteurs, tourneurs sur bois, brodeuses, et autres artistes ont exposé leurs œuvres dès 15 heures le samedi 28 juin. 

Le temps était caniculaire en ce début d’après-midi. Certains artistes ont fait des démonstrations de leur art sur place. Les visiteurs se sont fait attendre et ce n’est qu’ »à la fraîche » qu’ils se sont manifestés. L’exposition s’est terminée prématurément un peu avant 21 heures, un orage soudain s’étant déclaré. C’est sous un déluge de pluie que les organisateurs et quelques bénévoles ont replié le matériel en vitesse.

 

Une belle expérience vu la diversité des œuvres présentées à réitérer dans un avenir proche.

Ecole hompsoise : spectacle et kermesse

DSC_5077.JPGLes maternelles, mignons et impressionnés.

C’est fin juin que parents et familles se réunissent à la salle polyvalente Mille Club pour assister au spectacle proposé par les élèves de l’école maternelle et primaire d’Homps. Des tous petits aux plus âgés, tous les écoliers et leurs instituteurs ont fait preuve d’originalité dans leurs costumes, leurs spectacles, leurs chants et saynètes. D’Amandine Jeanet à Didier Poitout et à Chistine Quitana, tous se sont investis dans les costumes, les chansons, les danses, les exercices de gym, les animations théâtrales modernes ou médiévales, etc. en ce vendredi 27 juin dans l’après-midi. 

 

Parents et familles ont mitraillés leurs enfants de leurs appareils photos ou caméras pour immortaliser leurs performances. Le goûter a été servi à l’école. Le lendemain, samedi 28 juin, de 15 à 17h, la kermesse a battu son plein, d’activités ludiques en boissons et tartes maison bienvenues. Encore une petite semaine d’école, et Vive les grandes vacances !

 

Les primaires, plus aguerris et sûrs d’eux.

DSC_5079.JPG

DSC_5091.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les grands, à l’aise dans leurs rôles respectifs.

 

 

 

10:32 Publié dans Ecole | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecole d'homps, mille club

04/07/2014

La Calino de sortie en petite Camargue

 DSC_5031.JPGPromenade en petit train et curiosité gourmande des chevaux.

 Une petite cinquantaine d’adhérents de l’association La Calino est partie en car aux aurores ce dimanche 22 juin pour rejoindre les Saintes Maries de la Mer, en plein parc naturel régional de Camargue. Partis de Homps avec un temps nuageux mais chaud, c’est un grand soleil qui nous attendait en Camargue.  

Embarquement immédiat à bord de « Les quatre Maries » pour une sortie en mer jusqu’à l’embouchure du Petit Rhône. Une heure  trente de navigation guidée pour découvrir la faune et la flore du parc. Des mouettes, aux cygnes, du héron cendré au milan noir, des chevaux camarguais blancs aux taureaux cornus noirs, nous avons découvert des prés bordés de salicornes prisées par les troupeaux qui y paissent. Les filets carrés caractéristiques du fleuve se concentrent le long de ses berges près des cabanes de pêcheurs.  

Débarqués au cœur des Saintes Maries de la Mer, le groupe a déjeuné de plats régionaux dont la fameuse gardianne de taureau. Direction le petit train touristique pour une visite guidée du parc naturel régional constitué d’une partie d’eau de mer et d’eau douce. Au fil de la visite : les fameuses cabanes aux toits de chaume très particuliers, les marais et leurs flamants roses, et bien sûr les chevaux blancs camarguais gourmands et familiers. 

Un beau dimanche d’excursion dans une ambiance chaleureuse et joyeuse.

Un dessin contre la faim

DSC_5054.JPGVisite de l’exposition pendant le vernissage.

C’est une première pour l’école maternelle et primaire hompsoise qui a participé au projet « Un dessin pour la faim ». Les écoliers ont peint ou dessiné de petits formats «à la manière de ». En peinture ou aux crayons aquarellés, ils se sont appliqués à peindre à la manière d’Andy Warhol, de Mondrian, ou de Vasarely, imitant le pointillisme ou illustrant des dégradés de couleurs.  

Le résultat de leurs travaux a été exposé à la très belle chapelle romane St Michel, avenue de Carcassonne à Homps. Le vernissage a eu lieu mardi 24 juin en présence de nombreux parents et de conseillers municipaux. Limonades et bombons ont été offerts par la municipalité.  

Le but de l’opération est de vendre les œuvres à leurs proches pour 5€ qui seront reversés à l’action Un dessin contre la faim. Une belle opération créative et motivante pour les écoliers hompsois.